Nous.

Un style de vie atypique, lui musicien, en tournée permanente dans toute  l’Europe et plus rarement ailleurs mais quoi qu’il arrive absent les weekends, moi, publicitaire et écrivain, restauratrice un temps, l’ acquisition du bateau nous a paru le moyen le plus efficace de créer un lieu refuge, où nous pourrions réunir nos passions respectives pour la mer et y associer nos enfants, nos familles, nos proches, les potes, ceux qui connaissent et ceux qui découvrent, ceux qui pratiquent et ceux avec qui il faut jouer les pédagogues. Après avoir loué quelques saisons pour vérifier le pied marin de nos deux enfants, Rose qui a aujourd’hui onze ans et son frère Ange, dix, après avoir testé nos capacités respectives à gérer un monde pour moi jusque-là inconnu, celui de la voile ( j ai grandi à moteur sur la grande bleue ), tandis que Nico a poussé sur des voiles ( un grand père architecte et grand marin, Michel Holley, membre de l’équipe de France ), nous avons eu Le coup de cœur, un 50 pieds de 2006 qui n avait pas beaucoup navigué jusqu’à nous, un Oceanis à coque bleue en parfait état général ( compromis idéal entre le bateau de croisière tout confort et la bestiole capable de regatter une fois la voilure obsolète remplacée par une voilure de compete ). Base au Crouesty depuis deux ans, nous avons sillonné le golfe dans tous les sens, nous créant ainsi des mouillages de prédilection, et des affinités sélectives avec certains ” cailloux “, l’île aux moines ou Nico possède une maison de famille et ou nous avons de nombreux amis ilois, puis Hoedic, devenu escale obligatoire, cet îlot protégé est symbole pour nous de tout ce que l’on affectionne, authenticité, charme et rudesse, sauvagerie et panoramas déployés, parfums et couleurs .
Nous sommes descendus l an dernier en Vendée, mer plus chaude et degrés célestes également supérieurs bien agréables en été à l heure des baignades, mais moins de variété de mouillages et d abris, une convivialité parfois plus guinde, aussi.
Le premier grand saut est pour cet été, l’Irlande, en attendant ou en préambule de la réalisation d un des grands fantasmes du capitaine, une Transat’, envisagée pour 2016 si les vents de la vie nous sont favorables…
Nous avons repris la saison au premiers jours d Avril, vacances plus longs weekends, belle-île et son splendide Ster Wenn aux premiers soleils drus du printemps après cet hiver si rude qui frappa la Bretagne sans relâche de tempêtes notées dans le haut du palmarès.
Amis, enfants, des parenthèses ” rond dans l eau ” dans notre zone de prédilection avant la traversée vers l Irlande prévue autour du 22 juin.L’idée de ce blog est de proposer une lecture différente de ces parcours mille fois contés, grace a un style qui est le mien, et un mode de vie qui est le nôtre, parfois décalé, mais toujours en affinités avec des bases solidement ancrées dans le cœur d une majorité écrasante des amoureux de la mer, de belles images, de grandes sensations, de la bonne bouffe et la picole idoine ( nous avons tenu à bar à vins axe sur les vins bio et naturels, nous sommes donc TRÈS exigeants sur la qualité du gloo gloo, d’ où le surnom de Nico, Captain Igloogloo ). Un blog épicurien, avec son ton à lui, ses émotions et souvenirs à lui, à partager avec les connus et inconnus qui se reconnaîtront sous ma plume .Bienvenue dans notre bon vent,
Cee.

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

To use reCAPTCHA you must get an API key from https://www.google.com/recaptcha/admin/create